Dixit M. Le Maire François Culot lors du dernier Conseil communal alors qu’on abordait un point sur la replantation de résineux.

Par contre, au même Conseil communal, il a « littéralement bu » les paroles des experts du CRAC qui, pendant 2 heures, ont présenté la situation économique CATASTROPHIQUE  de la Commune…

Voilà tout l’intérêt et la compréhension que notre Maire porte à nos forêts qui constituent la 3ème source de rentrée de notre Commune… après les impôts et les ventes d’eau.

L’Echevine de la Forêt Annie Goffin nous a appris que les ventes de bois ont rapporté  10.850 euros en 2018, 449.335 euros en 2019 et 935.000 euros en 2020 soit une moyenne de 465.000 euros par an ces 3 dernières années.

Au cours de ces 2 dernières années, du fait de la PPA et de l’interdiction de s’y rendre pour nos ouvriers, notre forêt   n’a bénéficié d’aucun entretien !  De plus, elle a fortement souffert de la sécheresse et des scolytes. Son état est devenu si alarmant que le Département Nature et  Forêts (DNF) a tiré la sonnette d’alarme ! Il est plus qu’urgent de mettre les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu, replanter, dégager, refaire et entretenir des chemins afin d’assurer la rentabilité de nos forêts pour les prochaines années sans compter les revenus indirectes engendrés par leur attrait touristique!!!

Ce message d’alerte n’a   pas été entendu par la majorité IC/ECOLO/EA puisque tout ce qu’elle a proposé au dernier Conseil du 9 décembre 2020, c’est un investissement d’environ 7.200 euros qui permettra de  replanter environ 3 ha de résineux !!

La superficie de notre forêt est de 3.648 ha dont 310 hectares de résineux. Ces 2 dernières années, sur ces 310 ha, 55 ha de ces résineux ont été détruits par les scolytes (source DNF  décembre 2020) !

Tout ce que propose le Collège, c’est de remplacer 3 ha sur les 55 ha de détruits….  Ce qui correspond à 7.200 euros d’investissement sur 935.000 euros de rentrées… Cet investissement est totalement insuffisant !! C’est plus de 200.000 euros  qu’il aurait fallu  impérativement investir cette année pour rattraper le retard!! (La Commune de Tellin vient de dégager 3.000.000 euros pour relancer la production de bois…).

Ajoutons à cela que les autorités communales  fondent beaucoup d’espoir sur son service forestier pour effectuer une partie de ces travaux. Service forestier qu’elles ont, encore une fois pour des raisons économiques, réduit à sa plus simple expression depuis 2 ans! Des départs sans remplacement, tout au plus 2 ouvriers, 3 si besoin…

Comment Annie Goffin, Echevine des Forêts, Ecolo, peut-elle accepter que notre patrimoine forestier tourne ainsi à rien? Pourquoi Alain Claudot, Echevin des finances ne peut-il comprendre que nos forêts constituent une valeur sûre de notre économie à la CONDITION qu’elles soient correctement entretenues? Au dernier Conseil Communal, il clamait que pour des arbres il n’y avait pas urgence et que nous pouvions attendre encore quelques années pour replanter et entretenir… DNF appréciera…